Vœux de nouvel an au ministre de la Communication et des Médias Voici les engagements du ministre Sidi Touré pour 2020

« En 2020, tous les projets initiés par l’État dans notre secteur connaîtront une accélération, voire un achèvement de leur réalisation ».  C’est la promesse faite le vendredi dernier par le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré, lors de la traditionnelle cérémonie d’échange de vœux de nouvel an, dans les jardins du centre émetteur d’Abobo, entre le locataire du 8ème étage de l’Immeuble Sciam et les acteurs des médias. A en croire le porte-parole du gouvernement, le dialogue doit rester le moteur des différentes actions  menées en faveur des acteurs du secteur. « Soyez rassurés que vos doléances ont été entendues et retenues. L’État de Côte d’Ivoire est conscient de l’importance des médias pour la démocratie, la liberté et la paix.

 2020 est une année au cours de laquelle l’importance de votre mission est appelée à se réaffirmer. Votre regard professionnel, votre rigueur, votre éthique dans le traitement de l’information seront cruciaux pour empêcher la prolifération des fausses nouvelles. Nous savons compter sur vous pour que la Côte d’Ivoire avance sereinement », a-t-il exhorté.

Le ministre Sidi Touré a également profité de cette rencontre pour rappeler les succès enregistrés par son département en 2019. Notamment, au niveau de la gouvernance de l’Istc dont une dizaine de diplômes ont été reconnus par le Cames. Il a réaffirmé sa volonté d’œuvrer dans le sens d’un meilleur développement de la Mutuelle sociale des médias (MS-Médias) et de la bonne tenue du projet de migration vers la Tnt. 

 Le secteur de la communication publicitaire, a-t-il ajouté, aura sa propre autorité administrative indépendante.  « Je m’engage à intensifier le dialogue avec tous les acteurs concernés. Le ministère des Médias sera toujours à votre écoute. En retour, je vous demande d’œuvrer pour la réalisation d’un secteur ambitieux et efficace au service de nos compatriotes. 2020 doit être une année de défis, mais je n’ai pas de doute que ces défis seront relevés comme cela l’a été d’ailleurs en 2019 », a invité le ministre de la Communication et des Médias. Au nom des organisations professionnelles des médias, le président de l’Union des journalistes de Côte d’Ivoire (Unjci), Jean-Claude Coulibaly, a plaidé afin que le ministère de la Communication et des Médias apporte un appui à l’Union des journalistes culturels de Côte d’Ivoire (Ujocci)  pour la création d’un site internet dédié au monde de la communication et de la culture.

Le directeur général de la Rti, Fausséni Dembélé, est intervenu  au nom des acteurs des structures sous tutelle et la responsable du service juridique du ministère de la Communication et des Médias, au nom des agents du département.

Source : Fraternité Matin