Reconnaissance du mérite : Deux cents agents de la RTI décorés

L’ambiance était festive dans la cour de la Radiodiffusion et télévision ivoirienne(RTI), ce vendredi  28 décembre 2018, à l’occasion de la cérémonie de décoration de plus deux cent agents de cette structure.

Ouvrant le programme des allocutions, M. Ahmadou BAKAYOKO, Directeur Général de la RTI s’est dit honoré par le nombre et la qualité des personnalités venues célébrer les hommes et femmes acteurs/actrices en charge de la collecte, du traitement et de la diffusion de l’information.

M. Sidi Tiémoko TOURE, Ministre de la Communication et des Médias, Porte-Parole du Gouvernement, s’est réjoui de voir porter à la lumière les efforts de dizaines d’années consacrées au travail bien fait. Il a félicité les récipiendaires qui « viennent de graver leurs noms dans le marbre des bâtisseurs de la Nation ».

M. Hamed BAKAYOKO, Ministre d’Etat, Ministre de la Défense, parrain de la cérémonie, figure bien connue dans le monde des médias, a défini la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI) comme la vitrine de la Côte d’Ivoire et le miroir de chacune et de chacun des Ivoirien(ne)s. Il voit par cet acte, un retour d’ascenseur aux vaillants agents de la « Maison bleue » qui généralement couvrent les cérémonies de reconnaissance des autres corporations.

Laurence ADOU, intervenant aux noms des récipiendaires a relevé la fierté qui les animent de se savoir reconnus par la tutelle et par l’ensemble de la Nation.

Les Ministres Issa COULIBALY de la Fonction Publique et Pascal ABINAN KOUAKOU de l’Emploi et de la Protection Sociale, dans les différentes interventions ont encouragé le Ministre Sidi Tiémoko TOURE dans sa politique de valorisation du personnel de la communication et des médias. Ils ont félicité les récipiendaires pour le devoir accompli pour ceux qui sont à la retraite et encouragé ceux encore en activité à faire davantage.

Ce sont au total deux cents dit-x-huit (218) agents  de la RTI  qui ont été décorés dans les différents ordres du mérite et du travail parmi lesquels soixante-seize (76)  fonctionnaires et agents de l’Etat.