Journée Internationale de la Jeunesse : le Message du Gouvernement aux jeunes de Cote d’Ivoire

La Côte d’Ivoire, à l’instar des autres pays, célèbre ce jour 12 août 2017, la Journée Internationale de la Jeunesse. Cette journée dédiée aux jeunes offre une fois de plus l’opportunité au Gouvernement, de marquer son attachement à la jeunesse de Côte d’Ivoire. C’est le lieu également de présenter les actions entreprises en faveur de cette jeunesse et de la rassurer sur les perspectives.

Le dernier recensement général (RGPH) 2014 estime la population totale à près de 23 millions d’habitants, avec une frange de 77,7 % de jeunes âgés de moins de 35 ans.

Des actions et des investissements dans des secteurs majeurs ont été définis, en vue d’instaurer un environnement favorable au plein épanouissement et au développement du potentiel de la jeunesse, face aux défis auxquels celle-ci est confrontée.

Dans ce sens, il a été créé un Ministère chargé de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique, qui dans son opérationnalisation a obtenu du Gouvernement l’adoption le 19 octobre 2016, d’une « Politique Nationale de la Jeunesse », inspirée du Plan National de Développement (PND) 2016-2020.

Cette toute première Politique Nationale de la Jeunesse de la Côte d’Ivoire depuis son indépendance, se décline à travers cinq (5) stratégies sectorielles que sont :

  • la Stratégie Nationale de Promotion et de Coordination des Initiatives en Faveur des Jeunes;
  • la Stratégie Nationale d’Autonomisation des Jeunes;
  • la Stratégie Nationale de Protection des Jeunes;
  • la Stratégie de Service Civique National, de Volontariat et de Bénévolat;
  • la Stratégie Nationale d’Insertion et d’Emploi des Jeunes.

L’opérationnalisation de cette politique a permis :

Au titre de l’Autonomisation des jeunes

La mise en place le 11 février 2017, du Conseil National des Jeunes de Côte d’Ivoire (CNJCI), faîtière et désormais interface entre le Gouvernement et la jeunesse pour la prise en compte de leur voix dans les politiques et décisions les concernant, tout en les engageant sur des missions de paix, de cohésion et de vivre ensemble.

Relativement à la Protection de la jeunesse

Plusieurs Campagnes de Communication pour le Changement de Comportement des jeunes sur des thématiques liées à la santé sexuelle de la reproduction, aux grossesses précoces, aux IST/VIH, à l’usage abusif d’alcool et de stupéfiants sont menées. De 2015 à ce jour, c’est au total 1 300 948 adolescents et jeunes qui ont été touchés par celles-ci.

Par ailleurs, la plateforme interactive d’information des adolescents et des jeunes dénommée « U-Report », basée sur les nouvelles technologies, est fonctionnelle via Facebook, Twitter, et SMS au 1366, depuis le 25 janvier 2017, avec précisément 42.620 U-reporters inscrits.

Pour le compte de la Promotion des jeunes

Il a été mis en place le répertoire des compétences qui contribue à la promotion des jeunes à fort potentiel. Edité en 2016 à partir d’une base de données de 150 000 Curriculum Vitae collectés par l’Agence Emploi Jeunes. Cette initiative porte sur 500 meilleurs profils jeunes, tous secteurs confondus, et distribué auprès des institutions gouvernementales, publiques et privées.

Pour ce qui est du Civisme et de la Citoyenneté

Le Programme National de Volontariat en Côte d’Ivoire (PNVCI) est mis en œuvre avec l’appui du PNUD et du programme Volontaire des Nations-Unies avec 307 jeunes volontaires d’engagement citoyens et de compétence. Par ailleurs, le programme de Bénévolat a enregistré 3000 bénévoles qui ont œuvré dans le cadre de l’organisation des 8ème Jeux de la Francophonie.

Au demeurant, le cadre institutionnel du Service Civique sera adopté en 2017, par le biais d’une loi instituant le Service Civique National avec pour operateur l’Office du Service Civique National.

Au titre de l’Emploi et de l’insertion des jeunes

Dès mai 2015, les initiatives entreprises par le Ministère ont permis de rendre opérationnelle l’Agence Emploi Jeunes et de développer des programmes spécifiques en faveur de la création d’emplois et à l’amélioration de l’employabilité des jeunes. Ces programmes s’adressent aux jeunes dans leur diversité de profils (diplômés ou non diplômés, chômeurs ou travailleurs, hommes ou femmes, citadins ou ruraux, lettrés ou illettrés.).

Ce sont au total 151 115 jeunes qui ont été pris en charge à travers ces différentes opportunités en lien avec le développement des compétences, l’accès a l’emploi salarié, et l’appui à l’entreprenariat. Ceci indépendamment des effets de la dynamique économique.

Mesdames et Messieurs,

Toutes ces avancées ont pu être possibles grâce à la volonté du Président de la République.

Le Gouvernement a donc mis au cœur de ses priorités cette cible, en vue d’assurer une croissance beaucoup plus inclusive, durable et réductrice de pauvreté.

Le thème retenu cette année au niveau international est : « Eliminer la pauvreté et parvenir à des modes de consommation et de production durables ».

Ainsi, l’accent est mis sur le rôle de premier plan des jeunes, pour assurer l’élimination de la pauvreté et la réalisation du développement durable par le biais de la consommation et de la production durable.

La consommation durable implique l’utilisation de produits et de services qui répondent aux besoins fondamentaux des communautés, tout en préservant les besoins des générations futures.

Nos pays devront donc promouvoir une économie verte, au regard des atouts naturels dont ils disposent ; à savoir une population jeune en pleine expansion et l’abondance des richesses naturelles.

Ainsi, pour consolider les acquis au regard des initiatives entreprises par le Gouvernement au profit de la jeunesse, telles que rappelées, nous poursuivrons les actions,en créant des emplois dans les activités économiques nouvelles et potentiellement plus écologiques.

Jeunes de Côte d’Ivoire,

Ce sont autant d’initiatives entreprises et à entreprendre à votre profit, afin d’apporter votre contribution dans la marche de la Côte d’Ivoire vers son émergence.

Il vous revient, au risque d’hypothéquer les efforts consentis par l’Etat de Côte d’Ivoire, de marquer votre engagement dans la consolidation des acquis, en prenant votre place et en jouant votre rôle dans la vie citoyenne et économique de la Nation.

Prenant appui sur la thématique de l’année et face au contexte socio-économique qui révèle une immigration massive des jeunes vers l’Europe, à la recherche d’un hypothétique eldorado, avec pour conséquences les pertes en vies humaines, il nous est apparu indispensable de célébrer la Journée Internationale de la Jeunesse autour du thème : « Les Jeunes parlent aux Jeunes, du phénomène de la migration ».

En effet, l’année 2016 a enregistré le nombre le plus élevé de décès de migrants en mer méditerranée. En Côte d’Ivoire, selon le Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, chaque mois ce sont près de 1500 ivoiriens qui arrivent aux frontières italiennes.

Chers jeunes,

La Côte d’Ivoire a besoin de tous ses bras valides pour son développement économique, social, politique et culturel, en un mot pour son émergence. Et, c’est ensemble que nous relèverons ce défi.

Sidi Tiémoko TOURE