COVID-19/ plan de riposte : Le ministre Sidi Touré se félicite des acquis enregistrés.

Le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Touré est intervenu lundi 20 juillet 2020, au point de presse quotidien du gouvernement, avec les ministres de la santé et celui de la sécurité pour faire un bilan à mi-parcours de la lutte contre la pandémie à coronavirus dans le pays. Il a félicité tous  les acteurs impliqués dans la lutte contre la COVID-19, lors du point de presse quotidien. Il a aussi rappelé à cette tribune, les efforts consentis par le Premier ministre (paix à son âme) dans le cadre de cette lutte. Il a annoncé à l’occasion que désormais, le Point de presse aura lieu chaque vendredi  à partir du jeudi 24 juillet 2020. Il ne sera plus quotidien.

 Faisant le bilan du plan de riposte engagée par le gouvernement contre la COVID-19. Il a noté que des acquis notables ont été réalisés depuis le mois de mars jusqu’à la date du 19 juillet 2020. « De mars à la date du 19 juillet 2020, de nombreux acquis ont été enregistrés » s’est-il félicité, même si d’importants défis restent encore à relever pour un véritable changement de comportement des populations et l’engagement communautaire, a-t-il relevé.

Face à la presse, le ministre a rappelé que le plan de riposte national a été bâti autour de huit (08) axes stratégiques : la communication sur les risques, la mobilisation sociale et l’engagement communautaire. La coordination de la communication gouvernementale ; la communication pour le changement de comportement et la communication pour l’engagement communautaire et la mobilisation sociale ont constitué l’ossature de cette politique. « La mise en œuvre de la stratégie de communication a permis, selon deux enquêtes (PNUD/INS et UNICEF), à plus de 90% des populations en milieu urbain et 73% en rural d’être informées. Ces populations ont, aujourd’hui, une bonne connaissance de la maladie et des mesures barrières, en l’occurrence le port du masque, la distanciation physique et le lavage des mains » s’est félicité le porte-parole du gouvernement.

Ces résultats ont été possibles « grâce aux actions de communication médias et hors médias menées à travers le point de presse quotidien du gouvernement, des spots, des messages, des animatrices, des affiches, des reportages et le traitement des préoccupations via les Centres d’appels, les conséquences de la pandémie ont été, à ce jour, contenues », a indiqué le ministre Sidi.

Le ministre de la santé, Dr Aka Aouélé a indiqué que jusqu’au lundi 20 juillet 2020, la Côte d’Ivoire enregistrait 14 119 cas positifs au Coronavirus, dont 5661 cas actifs ,8 366 guéris et 92 décès. Ce qui donne un taux de létalité de 0,65%. Ce qui selon le ministre de la santé «  est l’un des plus performant en Afrique ». Un taux satisfaisant dans le contexte africain et mondial. Il est revenu sur la question de discipline des populations quant au respect des mesures barrières qui laissent encore à désirer.

Le ministre de la sécurité et de la protection civile, le général Diomandé Vagondo a revelé que pour faire exécuter les décisions gouvernementales en matière de sécurité, ce sont 18 842 éléments des forces de sécurité qui ont été mobilisés. Ceux-ci ont permis d’interpeller 1265 personnes dans le cadre de la violation du couvre-feu, d’assister  1297 personnes et de refouler 3 110 lors des contrôles aux frontières. A ce jour, ce sont (81) personnalités qui sont intervenues à la tribune du Point presse du gouvernement.