Conférence AMSEP : les experts font des recommandations pour l’insertion des jeunes diplômés

La Conférence Internationale des Services Publics d’Emploi, a baissé le rideau ce jeudi 16 mars 2107 à l’ENSEA de Cocody.Anderson ASSUI Konan, Directeur de Cabinet Adjoint du Ministre Sidi Touré, a présidé la fin des travaux en présence de l’Administrateur de l’Agence Emploi Jeunes M. Jean Louis Kouadio.

De la Primature, où a eu lieu le lancement, à l’ENSEA ce sont au total quatre panels animés par les participants qui ont permis d’expliquer et de comprendre la difficulté d’insertion des jeunes diplômés de l’enseignement supérieur. Ils ont notamment partagé les différentes expériences  de leurs Etats, structures. Ce, à travers des dispositifs innovants.

Plusieurs recommandations ont été faites, après deux jours de travaux, à l’endroit de l’Association Mondiale des Services d’Emploi Publics (AMSEP), des décideurs, des Services Publics d’Emploi (SPE) et des universités et grandes écoles.

Les recommandations de la conférence

A l’AMSEP, les experts ont proposé le renforcement des échanges sur les bonnes pratiques entre les Services Publics d’Emploi et encourager la mise en place d’un répertoire des métiers.

Aux décideurs, il leur a été suggéré de favoriser la création d’outils productifs pourvoyeurs de nouveaux emplois et de renforcer les fonds d’insertion existants auprès des SPE.

Quant aux SPE, la conférence a recommandé le renforcement de son partenariat avec les universités, les grandes écoles et les entreprises.

Egalement, les SPE devraient anticiper sur les besoins de compétences du marché de l’emploi (Fonction veille), de documenter les bonnes pratiques (curatives et préventives) et les reverser au Secrétariat Exécutif de l’AMSEP.

Pour ce qui est des bailleurs de fond les SPE doivent organiser le plaidoyer pour faciliter les procédures de mise à disposition des ressources financières aux jeunes diplômés. Pour eux les SPE doivent partager les données statistiques et les études sur le marché du travail avec les décideurs politiques, soutenir la Recherche scientifique appliquée sur l’emploi des jeunes en établissant des partenariats avec les centres de recherche économique et sociale et recenser puis revaloriser les recherches et études sur l’emploi des jeunes auprès des décideurs.

Aux universités et grandes écoles il été demandé de soutenir la Recherche scientifique appliquée sur l’emploi des jeunes, Inscrire l’entrepreneuriat dans les curricula de formation des établissements d’enseignement supérieur et accélérer la professionnalisation des enseignements dans les universités et grandes écoles.

Cette conférence, qui a enregistré la participation de plusieurs jeunes, avait pour thème « le rôle d’un Service Public d’Emploi dans la prise en charge des diplômés de l’enseignement supérieur ».