Autonomisation des Jeunes : les jeunes ivoiriens s’attaquent au phénomène migratoire en Côte d’Ivoire

« Les jeunes parlent aux jeunes du phénomène migratoire »,  c’est autour de ce thème national que la Journée Internationale de la Jeunesse a été célébrée ce samedi  12 août 2017, à l’Université Felix Houphouët Boigny de Cocody- Abidjan.

Cette cérémonie dédiée à la jeunesse a vu la participation massive des étudiants, organisations, fédérations et associations de jeunesse membres du Conseil National des Jeunes de Cote d’Ivoire (CNJCI). Plusieurs experts ont débattu autour de cette thématique lors d’un panel de haut niveau. Les exposés ont été soutenus par les témoignages poignants de deux (02)  jeunes ex-migrants revenus au pays.

A cette occasion, il s’est agi pour le Ministre Sidi Tiémoko Touré, Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique, de sensibiliser la jeunesse toute entière, sur les conséquences sécuritaires, sociales et économiques de ce phénomène.

En effet, selon ce dernier, la quête d’un mieux-être, le manque d’estime de soi, l’insuffisance de vision ou de perspective sur l’avenir, l’impact des images tronquées et véhiculées sur les réseaux sociaux, la pression voire l’encouragement des parents et l’impossible retour lorsque l’aventure se présente mal, sont entre autres les raisons qui poussent les jeunes ivoiriens à se lancer dans cette aventure périlleuse.

En Côte d’Ivoire, selon le Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, chaque mois ce sont près de 1500 ivoiriens qui arrivent aux frontières italiennes ; et au ministre Sidi Touré d’indiquer aux jeunes que « l’eldorado c’est ici » en Côte d’Ivoire et non en Europe.

« Les jeunes ivoiriens sont pétris de talents et n’ont rien à envier à ceux de l’Europe »…« Nous sommes dans un monde ou la compétition est rude. Il n’y a que les meilleurs qui s’en sortent. Je vous encourage à être meilleurs dans tout ce que vous faites ».

Les sieurs Issiaka Konaté, Directeur Général des Ivoiriens de l’Extérieur, Laurent Djité de l’Organisation Internationale des Migrants (OIM), Youl Félix sociologue et Ouattara de l’ONG SOS Immigration ont dans leur mot de fin, exhorté les jeunes à opter pour l’immigration légale.

Les actions du Ministère pour endiguer le phénomène

Face à ce phénomène plusieurs actions ont été entreprises par le Ministere de la Promotion de la Jeunesse de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique et sont contenues dans la Politique Nationale de la Jeunesse de Côte d’Ivoire, adoptée le 19 octobre 2016 et inspirée du Plan National de Développement (PND) 2016-2020.

Cette Politique se décline à travers cinq (5) stratégies sectorielles que sont :

  • la Stratégie Nationale de Promotion et de Coordination des Initiatives en Faveur des Jeunes;
  • la Stratégie Nationale d’Autonomisation des Jeunes;
  • la Stratégie Nationale de Protection des Jeunes;
  • la Stratégie de Service Civique National, de Volontariat et de Bénévolat;
  • la Stratégie Nationale d’Insertion et d’Emploi des Jeunes.