Audiovisuel : Le Ministre de la Communication et des Médias visite la Nouvelle Chaîne Ivoirienne (NCI)

Cinq mois après sa naissance, la Nouvelle Chaîne Ivoirienne (NCI), une chaîne généraliste qui produit des contenus locaux a reçu la visite du Ministre de la Communication et des Médias Monsieur Sidi Tiemoko Touré ce jeudi 31 octobre 2019. Une visite d’imprégnation, pour toucher de plus près les réalités et conditions de travail des acteurs des médias.

A son arrivée le Ministre Sidi Touré a été reçu par monsieur Ismaël KONE, Directeur Général de NCI avec qui il a échangé en présence de plusieurs de ses collaborateurs. Après les civilités, le porte-parole du Gouvernement et le personnel de NCI ont échangé sur plusieurs thématiques relatives à l’écosystème de la presse.

Il s’agit entre autre de la libéralisation de l’espace audiovisuel, l’assainissement de l’affichage publicitaire, la réglementation de la publicité sur les réseaux sociaux, le respect des cahiers de charge par chaque corporation, la mise en place d’un dispositif qui permettra de mesurer l’audience de chaque organe de presse et enfin, des mesures d’accompagnement du Fonds de Soutien au Développement de la Presse (FSDP) aux entreprises de presse.

Le premier patron de la presse ivoirienne a exprimé sa satisfaction après ces échanges qu’il a qualifiés de constructifs. En outre, il s’est dit très optimiste pour l’avenir de la presse en Côte d’Ivoire.

« Je marque mon impatience de voir cet écosystème vivre. On aura de très grosses surprises et nous dépasserons toutes les attentes » a affirmé Sidi Touré.

La libération de l’espace audiovisuel, à en croire le Ministre, permettra d’insuffler un nouveau dynamisme dans le paysage médiatique ivoirien.

Notons que la Nouvelle Chaîne Ivoirienne fait partie des sept chaînes de télévision autorisées à émettre sur la Télévision Numérique Terrestre (TNT) en Côte d’Ivoire. Son objectif est de répondre favorablement aux attentes et exigences des Ivoiriens en boostant le contenu local, à travers la production et la coproduction.